WooCommerce et la loi anti-fraude à la TVA

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Entrée en application le 1er janvier 2018, la loi « anti-fraude à la TVA » soumet la plupart des sites marchands établis en France à l’obligation de recourir à un moteur e-commerce certifié, alors que les solutions phare du marché (WooCommerce, PrestaShop, Magento) ne répondent pas encore à ces nouvelles obligations.

Un retour est attendu du côté de WooCommerce. On peut imaginer l’intégration native au plugin, comme va le faire Prestashop.

Pour en savoir, je vous invite à lire l’article complet d’OVH.

Articles similaires